Peut-on voyager avec du CBD dans ses valises ?

Peut-on voyager avec du CBD dans ses valises ?

01 July 2024Asma Ben Jemaa

Peut-on voyager avec du CBD dans ses valises ?

Vous êtes consommateur de CBD et vous avez des questions quant à la possibilité de voyager avec des produits au CBD.

Lorsqu’il s’agit de la légalité du CBD, et de savoir s’il est permis, oui ou non, de voyager avec du CBD dans différents pays du monde, les explications sont souvent floues et multiples.

Le CBD, contrairement au THC – le composé psychotrope -, n’est pas une substance contrôlée et sa possession et son utilisation sont légales dans de nombreux pays du monde. Cela étant dit, les lois concernant le cannabidiol peuvent varier d’un endroit à l’autre, c’est donc toujours une bonne idée de rechercher les lois et réglementations de tout endroit que vous prévoyez de visiter avant de voyager avec du CBD dans vos valises.

Voici un article concis rédigé dans le but de répondre le plus clairement possible aux questions suivantes : peut-on voyager avec du CBD ? dans quels pays ? dans quelles conditions ? avec quelles quantités ?

Sommaire :

  • Quelques conseils généraux à garder à l’esprit pour voyager sereinement
  • Tous les produits ne sont pas équivalents
  • Les pays et régions dans lesquels je peux voyager avec les produits DIVIE
  • Les pays et régions qui régulent strictement le CBD

Quelques conseils généraux à garder à l’esprit pour voyager sereinement

  • Vérifiez les lois du pays de destination : certains pays ont des lois strictes concernant le CBD, il est donc important de savoir ce qui est autorisé et ce qui n’est pas autorisé avant de voyager.
  • Vérifiez les lois des pays de transit : Si vous voyagez à travers plusieurs pays sur le chemin de votre destination, assurez-vous également de vérifier les lois de chacun de ces pays.
  • Conservez les produits CBD dans leur emballage d’origine : Cela vous permettra de prouver plus facilement que le CBD que vous transportez est un produit légal.
  • Conservez une copie du rapport de laboratoire du produit : Ce rapport doit contenir des informations sur les ingrédients et la pureté du produit CBD, ce qui peut aider à prouver qu’il s’agit d’un produit légitime. Divie vous permet de télécharger ce document très facilement ici.
  • Soyez prêt à expliquer ce qu’est le CBD : Certains agents des douanes peuvent ne pas être familiers avec le CBD, il peut donc être utile de pouvoir expliquer ce que c’est et comment il est utilisé.
  • Vérifiez toujours les quantités maximales autorisées lors de votre transport de CBD : elles peuvent varier d’un pays à l’autre.

Dans l’ensemble, il est important de connaître les lois et réglementations concernant le CBD dans tous les endroits que vous prévoyez de visiter et d’être prêt à fournir des documents si nécessaire. Il est déconseillé de manière générale de voyager avec un produit non scellé : si vous voyagez avec une huile de CBD par exemple, il est préférable de la conserver avec vos autres produits dans sa boîte d’origine : si le CBD est légal dans le pays dans lequel vous vous rendez, vous n’avez pas de souci à vous faire, tant que vous réunissez les documents exigés.

Tous les produits ne sont pas équivalents

Voyager avec une huile 100% CBD et voyager avec des fleurs de CBD n’est pas la même chose.

De nombreux pays, comme en Europe, permettent la détention et le transport de produits à base de CBD. Mais ce qui vaut pour les huiles, crèmes, gummies, gélules etc. ne vaut pas forcément pour les fleurs de chanvre.

En règle générale, les fleurs représentent un sujet “sensible” car la police et les chiens de détection ont souvent du mal à faire la différence entre chanvre, CBD et marijuana. Et la législation du cannabis étant extrêmement stricte dans certains pays, il ne faut pas s’amuser à se promener avec des fleurs de CBD dans un contenant non scellé au risque de visiter les commissariats locaux.

Il est donc important de se renseigner sur les législations portant sur les différents produits contenant du CBD.

Les pays et régions dans lesquels je peux voyager avec les produits DIVIE

Les produits DIVIE respectant strictement les réglementations Européenne et Française, ne devraient pas vous poser de problèmes. Les produits à base d’isolat de CBD (les huiles Isolats, les boissons) contiennent 0.0% de THC 😉.

  1. Au sein de l’Union Européenne ✅

    Dans l’UE, le CBD est considéré comme une substance légale et qui peut être commercialisée. En théorie, vous pouvez donc sans problème détenir et transporter du CBD dans vos valises, tant que vous voyagez au sein de l’Europe. Il est impératif de voyager avec une preuve que votre produit ne contient pas plus de 0.2% de THC

  2. Au Canada ✅

    Au Canada également, la tolérance vis-à-vis du CBD s’est assouplie depuis quelques années : en effet, le cannabis a été légalisé en 2018, ce qui englobe ainsi le CBD. Vous pouvez donc transporter du cannabidiol au Canada, ou bien vous en procurer sur place.

  3. Aux États-Unis ✅

    Aux Etats-Unis, le seuil de tolérance au chanvre est aussi plus souple : en 2018, le CBD se légalise, à condition que la teneur en THC soit inférieure à 0,3%. Il est néanmoins important de s’intéresser aux règles propres à chaque état.

Les pays et régions qui régulent strictement le CBD

Cependant, si le CBD n’est officiellement pas considéré comme une drogue, à l’inverse de son cousin le THC, qui est psychotrope, il existe certains pays du monde dans lesquels le CBD n’a pas atteint le même statut juridique : il est donc essentiel de vérifier les lois en vigueur dans le pays que vous souhaitez visiter, afin d’éviter toute situation fâcheuse.

  1. En Asie ⚠️

    En Asie par exemple, la réglementation est toute autre : le transport de CBD est autorisé exclusivement après l’obtention d’une autorisation gouvernementale. Au Japon, les personnes transportant du CBD risquent d’encourir une peine de prison. En Thaïlande et en Corée du Sud, le contrôle douanier est courant et sévère.

  2. En Amérique du Sud ⚠️

    Comme en Asie, vous risquez une arrestation pour possession de stupéfiant à cause du manque de traçabilité et d’identification du produit. Vous pouvez poser une question à l’ambassade pour clarifier ce sujet précisément.

  3. En Afrique ⚠️

    Idem, il est impératif de se renseigner sur les législations locales afin de voyager en toute sécurité.

Privilégiez davantage de recherches poussées concernant les législations locales du pays que vous souhaitez visiter, afin de vous garantir un voyage sans encombre.

Pour rappel, voyager avec des produits à base de cannabidiol en dehors de l’Union européenne reste risqué : veillez donc à prendre toutes les mesures nécessaires afin de pouvoir voyager l’esprit tranquille.

Découvrir d'autres articles

Le journal du CBD
Asma Ben Jemaa26 June 2024
Revue de presse : Découvrez le CBD, le chanvre et ce que la presse européenne en pense dans le journal du CBD !